DIPA de la Nouvelle-France (Citra-Bru-1) | Microbrasserie Nouvelle-France

Facebook   

Image

Bière : Double IPA (Citra & Bru-1)
Brasserie : Microbrasserie Nouvelle-France
Facebook Instagram
Style : Double IPA
Apv : 7.5% Service : 8-14°C

Apparence : Opaque. Saturée. Laiteuse. Sa couleur rappelle le jus d’orange pulpeux, avec une teinte grisâtre pale. Une bonne dose de sédiments met l’emphase sur sa qualité non filtrée. Une mousse relativement modeste est obtenue à l’aide d’une coulée agressive. La rétention est un peu timide, mais un mince film demeure.

Nez : Agrumes dominants (citron, tangerine, lime). On retrouve ce côté vif qui évoque le jus Déli-Cinq. Le Citra nous courtise davantage avec ses notes tropicales (pêche, mangue, abricot, goyave, fruit de la passion, melon). De l’ananas se pointe le nez, ainsi que de la poire. Malt céréalier matinale douillet. Encore plus d’oranges sucrée et huileuse. Le Bru-1 apporte un côté boisé et résineux (dank, cannabis) qui fait aussi penser à une forêt de conifère humide. Une présence florale (géranium) et féline (catty) qui sort l’ordinaire, ainsi que des notes d’oignons verts très subtiles, intrigantes et bien intégrées.

Bouche : Le citron et les fruits tropicaux sont omniprésents. Fruit de la passion. Mangue goulue. Agrumes huileux. Le Bru-1 semble ajouter plus d’emphase sur le pamplemousse, ce qui rehausse le côté citrique de la bête. Le malt est timide pour une DIPA. C’est vert, sans devenir gazonné, mais plutôt résineux, florale et boisé. Poivre doux. Poivron vert. Écorce de pin. Poire. Abricot. L’amertume perçue oscille entre la modération et l’intensité. La finale donne l’impression d’être plus sèche que la version Citra-Sabro.

Résumé : Une autre Double IPA solidement construite en provenance de MNF. Elle se distingue de par son caractère plus mordant, grâce à la teneur élevée en myrcène et en acides alpha du houblon Bru-1. Cela semble procurer un effet en bouche plus dense. L’alcool est discret et elle se boit comme une 6%. Seul bémol, l’effervescence manque un peu de vigueur. Bref, cette version ajoute une dose de testostérone bucheronesque, ou le côté fruité/sucré/bonbon est légèrement délaissé, tout en demeurant vivement tropical. Elle possède un petit côté ala West Coast qui rend les choses moins prévisibles.

Santé!

On recommande : Oui
On en rachète : Oui
Note : 93/100

Facebook Twitter

Beer : Double IPA (Citra & Bru-1)
Brewery : Microbrasserie Nouvelle-France
Facebook Instagram
Style : Double IPA
Abv : 7.5% Serving temp :  8-14°C

Appearance : Opaque and oversaturated, milky grayish pale yellow with an orange tint and a bit of chunks. A medium-size head is obtained by an overly aggressive poor, but a thin ring of foam remains. Carbonation is on the low end of the spectrum and the retention is short lasting.

Nose : Very citrus forward (lemon, mandarine, lime). You get that off the chain Five Alive-like character, some honeydew sweetness, lots of stone fruit (peach, mango, apricot). It gets even more tropical with some sweet pineapple, guava and that big passion fruit, typical of Citra hops. The malt has a morning cereal character and fresh doughy breadyness. Hint of pears. More orange zest and citrus oil. The Bru-1 hops add some well-defined notes of dank woodsy evergreen (think of a wet pine forest) and a floral touch. There are some particular notes of geranium, catty dankness and a subtle hint of green onion. It’s well integrated and not off-putting.

Taste : Big lemon up front (lemon oil, zest) Passionfruit. Mango. Oily sweet orange zest. Grapefruit peel and grapefruit juice. Hint of white pithyness. The Bru-1 seems to add even more citric and acidic, sharp citrus presence. The malt is hard to find, even for a DIPA. Some raw green hop character, sharp pine and ever-present citrus in the finish. Some peppery spiciness. Green bell pepper. Pine bark. Some pears and apricots as well. The perceived bitterness is moderately high. The finish is mostly dry, with less perceived sweetness than the Citra-Sabro version.

Overall : It’s a solid DIPA all around, with a bit more of a woodsy and punchy bite in the finish. Thanks to the high myrcene and alpha acids content of the Bru-1 hops. It seems to add chewiness to the mouthfeel too. The alcohol is well hidden and it drinks like a 6%, but I find it lacks a bit of carbonation. Bottom line, it’s a NE style DIPA with some extra testosterone that steers slightly away from the sweet juicy finish, while still remaining bright and tropical. It has a bit of a West Coast vibe to it to make things a bit less predictable and samey, samey.

Cheers!

Recommended : Yes
Will buy again : Yes
Rating : 93/100

Suivez HOP! Kombucha
Kombucha Artisanale Houblonné Facebook Twitter

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s